cagibi.com

carnet de notes + atelier // christophe antiphon

Category: works (page 2 of 4)

#tweetART à Pantin

#tweetART à Pantin #tweetART à Pantin

#tweetART : première apparition dans la rue

mircomoron

La bête est lâchée… Ici.

#tweetART

Evolution dans mon utilisation de Twitter : après une petite série de gazouillis lancés quasi-confidentiellement à l’oreille du web, j’entreprends de diffuser des tweets sur les murs, dans la rue, à l’intérieur de bâtiments publics ou à la maison. L’idée est de faire parler – via une bulle de texte – un animal fantastique situé quasiment au raz du sol. Paroles presque en marge, paroles qui poétisent l’espace public ou intime, y installent un monde improbable.

tweetART

Une performance
Et pourquoi pas transformer cette expérience en performance ? Rendre disponible au téléchargement, et cela en plusieurs langues, les éléments à découper et à coller chez soi ou dans la rue. Twitter servira alors à diffuser les photos des collages, via par exemple TwitPic, avec le hashtag #tweetART pour permettre un repérage. Une carte Google pourrait marquer la position de toutes ces interventions.

#tweetART P1120477-pola

Mircomoron, animal fantastique issu du livre Das Tierbuch des Petrus Candidus (1460) de la bibliothèque universitaire de Salzbourg, cite la méditation 102 du Vijñânabhaïrava (Tantra yoga) : « 102. Si tu perçois l’univers tout entier comme une fantasmagorie, une joie ineffable surgira en toi. »


asinusintegulis (planche)

PLANCHE_asinus

Une planche d’images[1] comme arrière-plan d’asinusintegulis.

et puis voilà…

------
  1. Certaines peuvent être soumises à copyright, elles sont montrées ici à titre de citation []

glory/hole

VIDÉOS POUR CADRE PHOTO NUMÉRIQUE

glory/hole

Les cadres photos numériques ne sont pas une TV de plus. Ils ont ce statut particulier d’afficher, de mettre en valeur une sélection d’images et/ou de films. L’idée de glory/hole est de détourner simplement le contenant pour transformer le cadre numérique en support à créations, de l’ouvrir sur un autre monde (différent des photos de famille). « glory/hole« , littéralement « gloire/trou » parce qu’une ouverture est une bonne nouvelle, un ailleurs, et que ce trou-là est lumineux jusqu’à en être glorieux, il attire l’œil sur une vision. Son petit format confère à cette ouverture une dimension poétique et installe une relation personnelle avec le voyeur/voyant/regardeur. Sa position dans l’espace (sur une commode, sur un mur dans une entrée…) rend possible les situations décalées ou inattendues. Cette série de vidéos s’inscrit dans la démarche de rendre l’art non seulement accessible à tous (vidéos téléchargeables gratuitement sous licence libre Creative Commons[1]) mais aussi d’installer l’œuvre à la maison, au cœur de l’intimité[2].

Excepté Cyclope – clignement d’œil répété – les films réalisés sont des « instantanés » qui durent… Ce sont des films conçus pour être regardés « en passant », pour capter une image, un mouvement et transformer le cadre numérique en petite fenêtre. Ces films ne racontent pas une histoire, ils nécessitent pas une présence du début à la fin. Ils sont des morceaux du monde réel – plans fixes devant lesquels la réalité s’étend. Fixer l’écran pour suivre le déroulement des images deviendrait une performance (dans tous les sens du terme) et ferai revivre le temps, la durée de l’enregistrement.

glory/hole : les oiseaux

Séquence de 25 min. Une image floue jusqu’à en devenir quasiment abstraite d’un espace au cadre serré. La surface s’anime en douceur, on distingue d’abord les gouttes de pluie qui éclaboussent le sol. Des moineaux viennent ensuite parcourir/picorer l’espace.

Téléchargez ce film (format AVI-mpeg) : les_oiseaux (190 Mo)

glory/hole : les oiseaux

glory/hole : tuer le temps

Séquence de 40 min. Deux jeunes femmes s’accordent une pause sur le banc d’un jardin public. Le film met bout à bout, dans le désordre, 4 longs extraits. Un effet de trame vient perturber le réel pour créer un plan uniforme, une surface animée par les deux jeunes femmes et les passants. Dans cette longue pause, le temps résiste au mélange des séquences.

Téléchargez ce film (format AVI-mpeg4) : tuer_le_temps (356 Mo)

tuer_le_temps

glory/hole : le vent

Séquence de 41 min. L’écran trace dans le mur un autre templum, cet espace sacré tracé dans le ciel par les augures, dans la Rome antique, pour interpréter le vol des oiseaux. Le ciel bascule à la verticale. Le vent domine cet espace, il anime les branches du premier-plan et met en scène les nuages à l’arrière-plan. Les oiseaux et autres avions semblent seuls pouvoir contrarier cette force.

Téléchargez ce film (format AVI-mpeg) : le_vent (206 Mo)

le_vent

glory/hole : cyclope

Cette courte séquence (6min30) met bout à bout et en boucle 2 vidéos d’un œil filmé en gros plan. L’écran devient monstre voyeur, espèce de cyclope numérique au clignement d’œil abyssal.

Téléchargez ce film (format AVI-mpeg) : cyclope (36 Mo)

CYCLOPE

Retrouvez ces films à télécharger également sur la page « _shop« .

------
  1. cc – Creative Commons Paternité/Pas d’utilisation commerciale/Pas de Modification

    CreativesCommons []

  2. Une fois le fichier totalement téléchargé, soit vous le transférez directement dans la mémoire interne du cadre numérique si celui-ci peut se connecter à l’ordinateur, soit vous le transférez sur une carte mémoire lisible par le cadre numérique. Pour d’autres formats de fichier, merci de prendre contact avec moi. []

F L O W E R S (suite)

Le projet
Envahir la ville avec un visuel féérique, joyeux et optimiste. Installer des affiches de grande taille sur les murs, panneaux d’affichage municipaux, etc. demander aux commerçants d’afficher un poster reprenant le même motif dans leur vitrine, distribuer des affiches aux habitants de la ville pour porter l’événement jusque dans leur intérieur (ces affiches pourraient être des fragments de tirage plus grand – donner une valeur symbolique à ces affiches, comme témoignage du happening)

Transformer une vi(e)-lle
Parce que l’image a une efficacité, parce qu’elle a le pouvoir de quasiment s’imposer au regard, l’environnement visuel de proximité (la ville, la rue, la maison) est le lieu d’intervention idéale. Une nouvelle résonance visuelle – qui transforme notre regard sur la ville, et sur la vie. Nous serons en immersion dans un univers féérique.

Propagande optimiste / Happening joyeux
Il ne s’agit pas de proposer un monde meilleur, mais juste voir un autre monde, transformer notre perception de la ville et notamment la banlieue. Provoquer sans choquer. Être concrètement accessible.

[…]

F L O W E R S

Créer des « ouvertures » dans le réel, des « trous égayants » qui animent l’espace public. Panneaux flashy recouverts de motifs floraux. Offrir à la ville une fenêtre féérique.

Des simulations dans la ville.

Older posts Newer posts

© 2018 cagibi.com

Theme by Anders NorenUp ↑